Ouvrir le menu
Fermer le menu

Conseils pour les proches

Conseils pour les proches


Les patients atteints d’un cancer du poumon ne sont pas les seuls à être touchés par le diagnostic de cancer, mais aussi leurs proches dont la vie est impactée. Ils souffrent avec la personne concernée, ont peur pour elle et ne savent pas toujours comment se comporter. Peuvent-ils montrer leur inquiétude ou doivent-ils être forts ? La personne concernée souhaite-t-elle parler de sa maladie ou préfère-t-elle être laissée en paix ? Souhaite-t-elle de l’aide et du soutien ou préfère-t-elle tout faire elle-même parce qu’elle ne veut être un fardeau pour personne ? Dans de tels cas, une communication honnête est utile. Les proches doivent demander ouvertement à la personne concernée ce qu’elle souhaite, même si cela semble désagréable au premier abord. C’est la seule façon d’éviter les malentendus et les problèmes inutiles.

Souvent, les tâches quotidiennes doivent également être redistribuées. Les proches doivent toutefois veiller à ne pas trop en faire et à ne pas se surcharger. Les proches devraient également veiller à leur santé et, le cas échéant, demander de l’aide (professionnelle) par l’intermédiaire d’autres membres de la famille ou d’amis, ou auprès d’un groupe d’entraide ou d’un centre de conseil. Car ce n’est qu’en étant soi-même en bonne forme physique et psychique que l’on peut aider les autres.

Logo